C’est parti pour le défi du jour 4 !

 

Défi du jour 4 : Listez vos échecs…

Comme tout le monde, j’ai eu mon lot d’échecs et de réussites. Si les échecs peuvent nous donner l’impression « d’être nul », que « ça ne sert à rien », « qu’il faut abandonner »… Ils sont en réalité une occasion d’apprendre, de se rendre compte de nos besoins, de ce que l’on veut vraiment et de se remettre sur notre propre droit chemin. (Même si la vie ressemble plus à une route de montagne ⛰ qu’à une autoroute 😂)

Parmi mes propres échecs, le seul dont je veuille bien parler ici : m’attacher outre mesure et tout faire pour le bien-être de personnes pour lesquelles ce n’était pas réciproque.

Cela m’a permis de comprendre qu’il ne fallait pas mettre tout le monde dans le même sac et me protéger en mettant en place des « zones d’amitié » bien définies. On n’aide pas un.e collègue de la même manière qu’un.e ami.e. Avant, je mélangeais tout et accordais ma confiance à des personnes qui ne le méritaient pas. (Vive les Bisounours !)

De même, ce n’est pas parce que l’on considère quelqu’un comme un.e ami.e que cette personne en fait autant. C’est pourquoi, même si ça ne plaît pas, il m’arrive aujourd’hui de remettre les personnes trop envahissantes à mon goût à leur « juste place », en leur disant clairement ce qu’il en est. Si une simple connaissance insiste pour me voir car elle fonde trop d’espoirs en notre relation, alors que je ne la « sens » pas, je le lui dis.

Ces « places » ne sont pas immuables, bien entendu. Mais tout changement de statut se doit d’être réciproque et être accompagné « d’efforts » des deux côtés. Si ce n’est pas le cas, je ne m’embête plus à « réparer » la relation. Je ne perds plus d’énergie à arroser un champ stérile 😉

 

… et célébrez-les !

Comme écrit ci-dessus, si je n’avais pas vécu ces échecs, je ne serais pas la personne que je suis aujourd’hui. Les échecs et les déceptions sont à l’origine de ma prise de conscience sur l’importance de prendre soin de soi et de vivre une vie qui nous ressemble.

Après tout, comment voulez-vous servir de l’eau à vos amis si votre carafe est vide ? Comment voulez-vous offrir le plus beau, le meilleur de vous, aux personnes que vous aimez, si vous ne le reconnaissez pas vous-même et ne le chérissez pas ?

 

Petites victoires du jour :

Avoir laissé les chouchous « partir en vacances », sans pleurer. Être parvenue à aller à pied chez ma meilleure amie, en étant chargée (cette soirée de rêve qu’on a passée ! Et vive les petits ventilateurs qui ne font pas de bruit !)

Choses sur lesquelles travailler :

Mon physique. Je dois absolument me muscler d’avantage, pour profiter au mieux de mes journées 👍

Le jour 4 du défi des 100 jours est terminé !
Et vous, alors ? Quels échecs aimeriez-vous célébrer ? Que vous ont-ils appris ?

Plein de bisous les coupains-coupines ! A très vite pour la suite du défi ! 😘

N’hésitez pas à me rejoindre sur la page Facebook de la Tortue, ainsi que sur Instagram !